Truks en vrak
Accueil du site > 2012 > mars > La feuille de coca a des amis en Europe

La feuille de coca a des amis en Europe

| encod.org | lundi 12 mars 2012

mercredi 14 mars 2012

encod.org

La feuille de coca a des amis en Europe
| encod.org | lundi 12 mars 2012


COMMUNIQUE DE PRESSE

DE L’ ASSOCIATION CULTURELLE ’AMIS DE LA FEUILLE DE COCA’


Anvers – le 12 mars 2012

L’association culturelle « Amis de la feuille de Coca » salue la proposition réalisée aujourd’hui par le président de la Bolivie Evo Morales, lors d’une réunion de l’ONU à Vienne afin de lever l’interdiction de la feuille de coca. L’association, composée de citoyens résidents dans différents pays européens, s’est réunie à l’occasion du Jour de l’ « aculliku » (Consommation traditionnelle de la feuille de coca par « mastication » ) qui a eu lieu aujourd’hui en Bolivie.

Les amis de la feuille de coca pratiquent l’aculliku (mastication de feuille), et pour certains, depuis des années. Nous avons constaté que ce n’est pas nocif. Au contraire, nous connaissons un bon nombre d’œuvres scientifiques qui avancent que la consommation de feuille dans leur état naturel, a un impact positif sur la santé physique. Aussi, nous savons qu’il n’existe aucun document scientifique démontrant que la consommation de feuille de créerait quelconque dégât au niveau de la santé.

Depuis 1988, la consommation traditionnelle de la feuille de coca est légale au Pérou et en Bolivie, grâce à la permission des Nations Unies. La vente de feuille de coca se réalise librement et est accessible à tous. Les touristes peuvent acheter et consommer des feuilles de coca dans ces pays, mais ils ne peuvent pas emmener ces feuilles hors de ces pays à cause du fait que la feuille de coca se trouve sur la liste des substances contrôlées stipulées dans la Convention de l’ONU.

Durant des décennies, les gouvernements occidentaux ont selles d’éradiquer la feuille de coca. Ils ont dépensés des millions d’euros en opérations militaires et policières qui ont provoqué de violentes confrontations avec les « campesinos » andins qui vivent de la culture de la feuille de coca. Ces opérations n’ont eu aucun résultat positif et n’ont pas pu diminuer la production de cocaïne illégale, ni non plus la pauvreté de la population rurale en région andine. C’est pourquoi, les producteurs andins se voient encore obligés de vendre une grande partie de leur récolte au marché illégal.

Les membres de l’association « Amis de la Feuille de Coca » souhaitent contribuer à la réparation de cette injustice envers la population originaire des Andes. Nous voulons contribuer à augmenter le marché légal de feuille de coca, et faciliter un système d’achat d’une quantité réduite de feuille de coca pour un usage personnel. En utilisant des moyens légaux et en respectant les règles du commerce équitable, nous proposons une collaboration avec des producteurs du Pérou, de Bolivie et de Colombie qui sont disposés à respecter les normes écologiques et sanitaires actuellement en vigueur.

Pour plus des informations, merci de nous contacter : coca2009@encod.org




****
Transmis par Jean-Michel Rodez
Wed, 14 Mar 2012 00:19:52 -0700

PAMF



Voir en ligne : LA FEUILLE DE COCA A DES AMIS EN EUROPE

1 Message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0