Truks en vrak
Accueil du site > 2012 > mars > Quand les bureaux des villes se transforment en logements

Quand les bureaux des villes se transforment en logements

A. l’AFP | lagazettedescommunes.com | mardi 6 mars 2012

mardi 6 mars 2012

lagazettedescommunes

Quand les bureaux des villes se transforment en logements
A. l’AFP | lagazettedescommunes.com | mardi 6 mars 2012


Face à la pénurie de logements dans les grandes métropoles, plusieurs projets de promoteurs immobiliers consistent à transformer des bureaux en appartements.

« Ce n’est pas un sujet facile à réaliser mais beaucoup d’immeubles de bureaux s’y prêtent », assure Christian Terrassoux, PDG du groupe de promotion immobilière Pitch, dans le cadre du Mipim, le salon mondial de l’immobilier d’entreprise, qui s’est ouvert mardi 6 mars 2012 à Cannes (Alpes-Maritimes).

55 logements créés à Courbevoie - Sur la Croisette, Pitch Promotion expose ainsi plusieurs de ses réalisations en cours, comme la reconversion de l’ancien siège français du papier toilette Lotus (groupe Pacific Georgia), à Courbevoie (Hauts-de-Seine), en une résidence de 55 appartements, du studio au 6 pièces. « Nous avons vendu très rapidement la quasi-totalité du programme en accession à la propriété à un prix moyen de 7.890 euros/m2, tout en cédant une partie à un organisme de la ville pour édifier des logements sociaux », se félicite M. Terrassoux.

Pour les promoteurs, la principale difficulté, outre les procédures d’autorisation, est de trouver une « équation économique » rentable face aux demandes des municipalités, qui exigent souvent au moins 20% de logements sociaux dans le nouveau programme.

Mais il est également possible de transformer un immeuble de bureaux de 3.700 m2, comme celui situé rue Louis-Codet (VIIe arrondissement de Paris), propriété de Foncière des Régions, en un hôtel 4 étoiles de 76 chambres tout en gardant une partie pour des locaux techniques de France Télécom.

Transformation en école ou logements sociaux - Dans la capitale, Pitch Promotion a même converti un ancien garage Renault, rue Diderot (XIIe arrondissement), en l’Ecole du notariat. Dans le XVIe arrondissement, des logements sociaux et de fonctionnaires, un commerce et un Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) vont être réunis dans un même immeuble.

« C’est une première à Paris, avec une livraison au premier trimestre 2014″, indique Michel Pelège, maître d’ouvrage délégué de cet immeuble atypique qui va prendre la place d’un garage Citroën datant de 1931, avenue Mozart.

Pour M. Pelège, ancien président de la Fédération des promoteurs immobiliers, « une solution complexe, avec des baux à construction de 50 ans, a permis à la famille propriétaire de conserver les murs de l’immeuble ».



Voir en ligne : Quand les bureaux des villes se transforment en logements

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0