Truks en vrak
Accueil du site > 2011 > août > ReOpen911, pour rompre l’omerta et exiger une vraie enquête ...

ReOpen911, pour rompre l’omerta et exiger une vraie enquête ...

| ReOpen911 | 2011

samedi 13 août 2011

Loose Change Final Cut est la troisième version du film "culte", premier blockbuster mondial sur Internet déjà vu par des centaines de millions de spectateurs dans le monde.


LOOSE CHANGE FINAL CUT en Français (11 septembre... par ReOpen911

A l’opposé de ce que certains "journalistes" décrivent, bien souvent parce qu’ils ne l’ont pas vu, LOOSE CHANGE FINAL CUT est un documentaire extrêmement rigoureux basé tu de nombreux témoignages d’experts, témoins, pompiers et survivants, ainsi que sur des images d’archives des grands médias. Les quelques erreurs factuelles et imprécisions des versions antérieures ont été expurgées grâce à la collaboration des auteurs avec le professeur David Ray Griffin, l’un des auteurs les plus respectés sur le sujet. Le résultat de cette rigueur factuelle est sans appel : la version officielle vole en éclats !

Pour voir comment Canal+ et le journaliste Malterre tentent de décrédibiliser ce travail par la manipulation des images, nous vous invitons à regarder le documentaire "Jeudi Investigation : Un Jeudi Noir de l’Information" réalisé par ReOpen911 : www.dailymotion.com/video/xag646

Vous pouvez commander "Loose Change Final Cut" dans la boutique en ligne de l’association Reopen911 : www.reopen911.info/boutique/...

PLUS D’INFO sur www.REOPEN911.info Le site français sur les attentats du 11 septembre 2001


ReOpen911, pour rompre l’omerta et exiger une vraie enquête ...

ReOpen911 est une association citoyenne à but non lucratif, laïque et indépendante de toute organisation politique. Nous défendons les valeurs démocratiques et républicaines, les Droits de l’Homme, et condamnons fermement l’antisémitisme, l’islamophobie et toute forme de racisme. Nos objectifs sont d’informer les citoyens sur les attentats du 11 Septembre, œuvrer pour l’établissement d’un débat public et militer pour l’ouverture d’une enquête indépendante sur cette tragédie. 
 

Pourquoi cet engagement ? Qui remet en question la version officielle des attentats ?

 

 

Pourquoi cet engagement ? 

Les attentats du 11 Septembre ont servi de prétexte à une dérive ultra-sécuritaire, liberticide et anti-démocratique de nos sociétés sous couvert de guerre au terrorisme : 
  • Déclenchement de deux guerres illégales, en Afghanistan et en Irak, ayant déjà causé plus d’un million de morts.
  • Intensification des législations anti-terroristes liberticides (Au Nom du 11 Septembre, Ed. La Découverte). En France, elles permettent les incarcérations préventives sans éléments sérieux à charge (cf. affaire Coupat). Aux US, la loi Patriot Act permet au gouvernement des Etats-Unis de détenir sans limite et sans inculpation toute personne soupçonnée de projet terroriste.

« On se sert du terrorisme pour faire peur et pour restreindre les libertés fondamentales » Dick Marty, président de la sous-commission de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe sur la lutte contre le terrorisme (Horizons et débats, jan. 08).

Ces choix de société sont-ils justifiés ? Rien n’est moins sûr quand on remonte à la source, à savoir la version officielle des attentats du 11 Septembre qui, en l’état des informations dont nous disposons aujourd’hui, n’est plus recevable.

Les citoyens doivent pouvoir se faire leur propre opinion avec tous les faits, et pas seulement ceux diffusés sans approfondissement critique par les grands médias.


Qui remet en question la version officielle des attentats ?

Les remises en question de la version officielle des attentats du 11 Septembre sont portées par de nombreux proches de victimes – parmi lesquels Donna Marsh O’Connor qui perdit une fille Vanessa, Bob McIlvaine qui perdit son fils, la veuve Lorie Van Auken, ou encore Manny Badillo – ainsi que par des experts qualifiés qui se sont regroupés en associations ou collectifs professionnels dédiés à la recherche de la Vérité et appelant à une nouvelle enquête. Citons notamment :
.
Architects & Engineers for 9/11 Truth, une association américaine regroupant 1500 architectes et ingénieurs qui réfutent la théorie officielle de l’effondrement des TROIS tours du World Trade Center [voir l’interview filmée de l’architecte Richard Gage, fondateur de l’association].
 
 Scientists for 9/11 Truth, une association professionnelle regroupant 70 scientifiques de premier plan (chimistes, physiciens, geophysiciens...). Selon eux, les preuves scientifiques ne laissent aucun doute : les trois tours du WTC ont été démolies à l’aide d’explosifs. Les membres fondateurs de l’association sont les chimistes Niels Harrit (Univ. de Copenhague) et Frank Legge, le physicien Steven Jones (Brigham Young Univ.) et l’ingénieur chimiste Kevin Ryan [voir l’analyse par S. Jones et K. Ryan du rapport du NIST sur l’effondrement des Tours Jumelles].
 
Le Collectif Scientifique Francophone pour la Vérité sur le 11 Septembre, un tout jeune collectif créé en septembre 2010 qui regroupe des scientifiques francophones dont le géo-physicien et chercheur retraité du CNRS André Rousseau.
.
Firefighters for 9/11 Truth, une association de pompiers comptant plus de 100 « soldats du feu » américains dans ses rangs, dont beaucoup furent témoins de violentes explosions dans les tours du WTC. L’association dénonce le non respect des procédures judiciaires en matière d’incendies, dont la destruction des preuves sur les lieux du crime au WTC et au Pentagon [voir le discours filmé du fondateur de l’association].
 
Pilots for 9/11 Truth, qui regroupe plus de 200 pilotes militaires et civils, aiguilleurs du ciel et experts en aviation, dont le commandant Russ Wittenberg [voir son témoignage filmé]. Pour eux, l’explication officielle de la non-interception des avions de ligne « détournés » ce jour-là est irrecevable, et les compétences de pilotage des pirates sont incompatibles avec les manoeuvres qu’ils sont censés avoir exécutées.
.
U.S. Military Officers for 9/11 Truth, une récente association fédérant des officiers des forces armées américaines qui contestent les aspects militaires de la version officielle.
 
Intelligence Officers for 9/11 Truth, une association regroupant des officiers du renseignement, tels que William Christison, ancien cadre de la CIA, et Annie Machon, ex-officier britannique du MI5.
 
Political leaders for 9/11 Truth, qui compte notamment dans ses rangs les ex-parlementaires et candidats aux présidentielles américaines 2008 Mike Gravel et Cynthia McKinney, la sénatrice Républicaine de l’État d’Arizona Karen Johnson, le député et ex-ministre britannique Meacher, l’ex-député européen Chiesa, l’ex-ministre allemand von Bülow, ou encore le sénateur japonais Fujita [voir sa déclaration en séance parlementaire].
.
Il est désormais officiellement admis que la Commission n’a pas su atteindre son objectif, celui de « fournir un récit définitif des faits et circonstances relatifs aux attaques terroristes du 11 septembre 2001 ». 

 

Cher visiteur, nouveau venu sur notre site, informez-vous et faites-vous votre propre opinion en conservant bien entendu votre esprit critique.

Voir en ligne : LOOSE CHANGE FINAL CUT en Français (11 septembre...

Répondre à cet article